Guadeloupe - Basse TerreRetour à l'île

Présentation

Basse-Terre est le chef-lieu de la Guadeloupe et regroupe ainsi la majorité des administrations. Elle tient son nom du vocabulaire marin désignant une terre recevant très peu les vents des Alizées (par opposition à la Grande-Terre). Située aux pieds de la Soufrière, la ville a été façonnée par l’Histoire.

En 1643, Charles Houël, gouverneur de la Guadeloupe, achète ces terres à la Compagnie des Isles d’Amérique. En 1650, il en fait une cité forteresse et installe ses habitants sur la rive droite de la rivière du Galion. Malgré les fortifications, la ville tombera en 1702 sous occupation Anglaise et ce durant 7 ans, favorisant ainsi le développement de Pointe à Pitre.

Le fort porte aujourd’hui le nom de Louis Delgrès, un colonel des forces armées de la Basse-Terre, mort en héros grâce à son opposition au rétablissement de l’esclavage en 1802, face au Général Richepance ; il laisse cependant de nouveau la ville en proie à des années sombres, accentuées par l’éruption du volcan de la Soufrière en 1976, nécessitant l’évacuation de la Ville.

Basse Terre n’en est pas moins aujourd’hui une commune reconnue pour son charme, son accueil, et son patrimoine créole remarquable, qui lui valut le classement de Ville d’Art et d’Histoire. En pleine mutation, elle offre une image beaucoup plus contemporaine, et résolument tournée vers le tourisme.