Guadeloupe - GourbeyreRetour à l'île

Présentation

Du nom de l’Amiral Augustin de Gourbeyre, gouverneur de la Guadeloupe, cette commune du Sud Basse-Terre est le passage obligé entre la côte-au-vent et la côte-sous-le vent. Habitée au 17ème siècle, par une forte communauté d’ordres religieux, les Carmes à Dolé, les Frères de la Charité à St Charles et les Jésuites à Bisdary, Gourbeyre joua un rôle important pendant la période de la Révolution. Site stratégique idéal, l'arrière-pays joue un rôle militaire important : il est utilisé comme une zone de refuge lors des occupations étrangères ou de luttes durant la période révolutionnaire.

Ce n’est qu’en 1837 que « le quartier dos d’âne » est érigé en commune. En 1845, le Conseil Municipal décide de changer son nom et propose celui de Gourbeyre, en reconnaissance au gouverneur, pour tous les efforts menés lors du tremblement de terre qui avait détruit la ville de Pointe-à-Pitre en 1843.

Gourbeyre s'est longtemps tournée vers la culture du café. Elle devient, dès le début du XXème siècle, un lieu de villégiature prisé en raison de son ancienne station thermale de Dolé et de son eau de source. Gourbeyre reste aujourd’hui une commune calme et paisible où il fait bon vivre.