Guadeloupe - Petit CanalRetour à l'île

Présentation

Petit Canal se loge entre mangrove et champs de Canne. Son tout premier nom était le Mancenillier, mais vue la réputation de l’arbre, elle a préféré se rebaptiser en Petit Canal. Elle tient donc son second nom du canal creusé au XVIIIème siècle permettant d’assurer un mouillage aux canots et d’étendre le bourg. Petit Canal s’est construite au fil du développement cannier comme en témoignent ses moulins à vent, son ancienne voie ferrée, ou encore le quai de l’usine Beautiran.

Commune au cœur de l’histoire, elle est bien entendu à l’époque, un port d’accueil des esclaves travaillant sur ses plantations. Deux monuments s’élèvent en leur mémoire lors de l’abolition de l’esclavage : l’un, en face de l’Eglise, célèbre l’abolition et la liberté, l’autre dénommé « marches des esclaves » est un escalier de 54 marches en pierre de taille, dont les maitres jadis, se servaient pour punir ou tuer leurs esclaves, et qui présente aujourd'hui le nom des différentes ethnies africaines.

La fermeture des usines et des distilleries ont imposé une restructuration de l’économie locale, menant ainsi Petit Canal à se tourner vers la protection de son milieu naturel notamment avec son parc paysager.