Guadeloupe - Trois RivièresRetour à l'île

Présentation

La commune tient son nom des trois ruisseaux d'eau qui la traversent : la rivière du Trou au Chat, la rivière du Petit Carbet et celle de Grande-Anse. Prenant source dans l’imposant massif de la Soufrière, elles se jettent à la mer sur la célèbre plage de Grand Anse, incontournable pour son sable noir et fin, et sa vue imprenable sur les Saintes.

Berceau de la Civilisation précolombienne, Trois Rivières abrite au sein d'un Parc, l’un des ensembles de pétroglyphes (roches gravées) les plus importants des Petites Antilles; parc dans lequel on recense 22 pétroglyphes portant chacun près de 230 dessins datant du 4e siècle après JC, témoins de la Civilisation des Amérindiens Arawaks sur ses terres.

Sa situation entre les Monts Caraïbes et le massif de la Soufrière lui vaut un climat rafraichissant et ventilé. Dès 1640, les colons se sont installés sur cette commune abritée des assauts anglais et ont cultivé le manioc, l’igname, le coton, le café, la vanille et le tabac. La canne à sucre s’impose au XVIIIème siècle, suivie de la banane qui continue, elle, à faire partie du paysage. Vous pourrez ainsi encore observer quelques anciennes habitations coloniales. La commune de Trois-Rivières a aussi joué un rôle important lors de la seconde guerre mondiale en permettant aux volontaires de rejoindre les Forces Françaises Libres, grâce à son embarcadère pour rejoindre l’ile de la Dominique.

Aujourd’hui, Trois-Rivières, de par ses paysages diversifiés et verdoyants, s’affirme comme une commune du tourisme vert et doit son essor à son embarcadère permettant de rejoindre l’Archipel des Saintes tout proche.